La grève en France : « Pessimisme de l’intelligence, optimisme de la volonté »

La grève nationale interprofessionnelle a démarré le 5 décembre ; nous sommes le 19 janvier. 46 jours après, comment s’étonner que le mouvement prenne d’autres formes ? Car, telle est bien la situation : il n’est plus juste de parler de grève générale, ni généralisée ; mais gouvernement et patronat seraient bien présomptueux s’ils pensaient que le mouvement est fini.

Pour lire la suite :
https://alencontre.org/europe/france/la-greve-en-france-pessimisme-de-lintelligence-optimisme-de-la-volonte1.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 5 =